Consulter une nouvelle page en direct par ce lien


  Les lésions cérébrales acquises sont des blessures du cerveau qui peuvent provenir le plus souvent d’un traumatisme crânien (TC) ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC), mais aussi d’une anoxie cérébrale, d’une tumeur cérébrale, etc.

 J’ajouterai que les lésions cérébrales acquises peuvent être la source de troubles cognitifs et du comportement plus ou moins important avec des répercussions également plus ou moins importantes sur la vie sociale c’est surement évident pour tout le monde, mais il fallait que cela soit précisé.

 La vie sociale abordée sur ce site concernera essentiellement les personnes en capacité de retrouver un minimum d’autonomie dans la société, accompagnée ou seule, dans une structure ou à domicile, avec ou sans suivi médicosocial, mais je n’aborderai pas le domaine des soins médicaux qui n’est pas de ma compétence.

La manière d’appréhender l’incidence des lésions cérébrales acquises sur la vie sociale est souvent subjective et obère la qualité des tentatives pour essayer d’apporter des réponses adaptées pour améliorer les conditions d’existence des personnes cérébrolésées.

 La complexité de la compréhension du fonctionnement cognitif peut nous conduire sur des cheminements difficile et chaotique dans la manière de considérer la personne cérébrolésée alors qu’il faut souvent pouvoir au quotidien résoudre des situations le plus simplement possible pour qu’elles ne dégénèrent pas et n’engendre pas des rancunes et des frustrations entre les divers protagonistes.

 La neuropsychologie apporte des réponses catégorielles sur les processus cognitifs et les troubles qui en découlent suite à des lésions cérébrales acquises, mais il faut pouvoir être en capacité de les extrapoler dans le contexte de la vie sociale. Il existe bien les évaluations écologiques, mais elles sont limitées dans le temps en raison de leurs couts.

 Les troubles cognitifs et du comportement sont d’une grande complexité pour les comprendre et les appréhender alors que le quotidien de la vie sociale attend des réponses simples pour résoudre les difficultés qui apparaissent de manière récurrente.

 L’incompréhension devant l’incongruité des évènements qui peuvent survenir au quotidien conduisent la plupart du temps à la caricature des séquelles cognitives et à la subjectivité dans la manière de les considérer.

 Pour aborder la vie sociale des personnes cérébrolésées et essayer d’apporter des réponses appropriées, je propose trois approches différentes dans la rédaction des pages de ce site.
Des liens directs ci-dessous vous permettront d’accéder aux informations de chaque approche.
 



 Dernier article publié en juillet 2019 sur le mimétisme et le conditionnement.


Publié  en  juillet 2019 :   

Ce site est en cours de construction. © Daniel Vidal.

Article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.


compteur pour blogcompteur pour blog